Les symptômes observés par les parents

Signes évocateurs de reflux gastro-oesophagien (R.G.O)



Chez le nourrisson quelques signes peuvent faire évoquer un reflux gastro-oesophagien ACIDE. Attention ces signes ne sont pas TOUS présents chez le même enfant!



1- LES SIGNES DIGESTIFS:

·         les régurgitations : elles sont inconstantes et ne sont anormales que si elles sont douloureuses, survenant loin des repas, faites de « lait caillé », ou d'un liquide transparent : le RGO ne doit surtout pas être confondu avec des régurgitations banales du nourrisson : dans le reflux acide, il y a parfois peu ou pas de régurgitations +++

·         les douleurs digestives, il s'agit de signes très fréquents (on parle souvent des « coliques du nourrisson »!) mais ici elles sont très particulières et souvent très intenses.

·         l’enfant n’est jamais paisible même après les tétées, rien ne le calme et la communication avec ses parents est difficile voir inexistante.

·         le bébé subit une modification de sa façon d’être après 2 à 3 semaines de vie, il devient de plus en plus « grognon », irritable, il paraît « anxieux ».

·         les rots deviennent douloureux (grimaces, pleurs en rotant), répétés à tout moment de la journée, même loin des tétées.

·         les douleurs augmentent au fil de la journée, maximales en fin d'après-midi et en début de nuit.

·         la Protrusion de la langue (le bébé tire la langue en grimaçant) avec hyper salivation.

·         l’ intolérance absolue à la position couchée,  le bébé est mieux en position semi-assise (dans un transat ou un maxi-cosi) ou en position verticale, dans les bras (il ne faut pas parler de « caprices » chez un bébé!).


 

2- LES DIFFICULTES ALIMENTAIRES:

·         La prise des repas est laborieuse : impression que l'enfant « tète mal » ou « ne sait pas téter »

·         Les repas sont  pris en plusieurs fois : l'enfant a faim mais cesse de téter très rapidement

·         Les rythmes et horaires sont anarchiques...

·         L’enfant  ravale comme s’il avait des haut-le-cœur ou donne l’impression de  mâchonner entre les repas comme s'il mâchait un chewing-gum.

·         L’intolérance aux aliments acides s'ils ont été introduits (jus de fruits, compotes)

 


3- LES DIFFICULTES DE DEFECATION:

 

·         La défécation est difficile et nécessite de « pousser », même si les selles sont molles (« pseudo-constipation »

·         Possibilité de réelle constipation avec selles très dures!


 

4- LES SIGNES RESPIRATOIRES:

 

·         nez « pris » en permanence, rhinite qui fait « ronfler » le bébé et ne cède pas au traitement.

·         Rhinopharyngites à répétition (dès les 1ères semaines de la vie)

·         toux quinteuse, souvent la nuit, qui donne l'impression que l'enfant s'étouffe avec des glaires

 

5- LES HYPEREXTENSIONS DE LA TETE : à droite et en arrière; voire même un torticolis.



Signes décrits autrement:

- le bébé tire la langue tout le temps.
- il se tortille et pleure pendant et systématiquement 2h après le biberon ou la tétée
- il dort peu  
- il régurgite (les régurgitations peuvent être externes ou rester dans l'œsophage et donc      invisibles : impression de mâchonnement) plusieurs heures après le biberon ou la tétée de  l’eau ou du lait caillé (souvent l’odeur d’acidité est très forte)  
- il ne rote pas ou 1 à 2h après le biberon ou la tétée
- il a la voix enrouée
- il se raidi ou se cambre fréquemment
- il donne l’impression de mâcher quelque chose  
- parfois, il a du mal ou refuse de s’alimenter  
- il ne supporte pas la position allongée, et préfère le transat ou les bras (le porte bébé ou encore mieux : l’écharpe) pour ses siestes  
- Il n'arrive pas à dormir dans son lit la majeure partie du temps. Il dort très longtemps sur maman ou papa mais pas dans son lit.  
- Il dort sur le côté avec la tête en extension.  
- Il donne des coups de tête brusques de gauche à droite.  
- Il se cambre quand il pleure.  
- Il grossit bien, mais modérément.  
- Il tousse, graillonne, siffle...