LES EXAMENS

Certains médecins préfèrent faire un diagnostic en fonction de leurs observations et de celles de la maman, alors que d'autres pratiquent des examens cliniques:
 
- La pH-métrie: C’est un examen qui consiste à mesurer l'acidité (le pH) du bas de l'œsophage, en continu pendant une durée qui peut aller de 3 à 24 heures. Après une courte anesthésie locale, le médecin introduit une sonde, munie d'un capteur d'acidité, par une narine jusqu'au bas de l'œsophage. Les données sont transmises à un boîtier électronique porté à la taille. En fin d’examen, les mesures enregistrées sont analysées par ordinateur.
 
- La fibroscopie: Son principe consiste à explorer la paroi interne (muqueuse) de la partie supérieure du tube digestif : oesophage, estomac et duodénum (toute première portion du petit intestin) à l'aide d'un endoscope (fibre optique) introduit par la bouche. On observe le trajet de la fibre sur un écran vidéo.
 
- Le TOGD ou transit gastroduodénal: Le transit oesogastroduodénal consiste à faire avaler au malade un liquide un peu épais, contenant de la baryte, produit opaque aux rayons X, pour visualiser, lors de la progression de ce liquide, l'œsophage, l'estomac et le duodénum. De nombreux clichés radiographiques sont effectués, permettant l'étude morphologique de ces organes.  
Moins performant que la fibroscopie, cet examen reste toutefois très utile pour le diagnostic de la hernie hiatale : il s'agit de la remontée de la partie supérieure de l'estomac, à travers le diaphragme, jusque dans le thorax.  
 
- Le test de l'intolérance aux PLV: Il existe un test qui se vend en pharmacie "Dialler*test" qui coute 21 Euros et qui permet de tester l'allergie grâce à un patch.